Sans sucre ? Vraiment ?


De plus en plus d'entreprises se vantent d'offrir des produits sans sucre, tels que des desserts ou des collations. Cette allégation, quoique très intéressante, est-elle véridique ? Voyons voir...


Sur le marché, on retrouve, entre autres, les mentions suivantes :


Sans sucres : L'aliment contient moins de 0,5g de sucre par portion.

Sans sucre ajouté : L'aliment ne contient pas de sucre ajouté, pas d'ingrédient additionné de sucres, ni d'ingrédient contenant des sucres édulcorants.

Non sucré : L'aliment ne contient pas de sucre ajouté, pas d'ingrédient additionné de sucres, pas d'ingrédient contenant des sucres édulcorants et pas d'édulcorant.


On s'entend que ça devient rapidement mélangeant. Prenons par exemple les compagnies qui produisent ou vendent des collations sans sucre. Certes, elles proposent des produits sucrés avec des dattes, des bananes ou autres fruits. Les fruits étant une merveilleuse source de vitamines et de nutriments, ça ne fait pas pour autant d'eux des aliments sans sucre, qui n'ont pas d'impact sur la glycémie. Faut-il les éviter ? Pas du tout ! Mais, ces collations contiennent-elles du sucre? Oui !


Et maintenant, faut-il bannir les fruits ? Surtout pas ! Mais, une alimentation équilibrée comporte UNE GRANDE VARIÉTÉ d'aliments et donc, de vitamines, de minéraux et de nutriments. Bref, ce qu'on veut dire, c'est que de manger une caisse de fruits par jour n'est pas plus santé que de manger un sac de croustilles format familial par jour. Même chose dans cet exemple : manger 3 repas de poulet et brocoli sans assaisonnement n'est pas meilleur pour la santé que de manger un gros dessert à chaque repas.


Étiez-vous conscient de cet aspect marketing ?


0 commentaire

Posts récents

Voir tout

5 trucs pour manger santé pendant le #COVID19

Avec les événements des dernières semaines, on se trouve tantôt désemparés, tantôt déprimés. La majorité des commerces sont fermés et même faire l'épicerie est devenue une tâche complexe. Néanmoins, a